mardi 21 avril 2015

" J' ai testé la méthode de la conduite évolutive !"



Le 18 avril 2015, Sylvie a pris à bord de sa voiture à double commande une conductrice en conduite supervisée. Voici son témoignage :



La grande anxieuse que je suis est passée entre les mains de l’enseignante de la conduite Sylvie Kachoua de la méthode évolutive le temps d’un trajet en voiture. Ayant raté mon permis de conduire avec une cinquantaine d’heures à mon actif c’était avec une légère boule au ventre que j’ai pris le volant de la voiture à double commande, car j’étais paniquée à l’idée de faire une grosse bêtise.

 Après un demi- tour plutôt hésitant pour sortir de la place de parking, me voici sur les routes de Neuilly sur Marne en essayant de me montrer à la hauteur. Très rassurante, Sylvie me montre comment manier le levier de la boîte de vitesse en douceur. D’une manière générale, ma conduite n’est pas catastrophique.

 Sylvie me donne des conseils pour améliorer mon regard. A l’auto- école on me rabâchait tout le temps que mon regard devait être « large et mobile » sans vraiment m’expliquer comment bien observer autour de moi. A l’avenir,les conseils de Sylvie m’aideront vraiment à bien prendre conscience de mon environnement.

Mon deuxième défaut, c’est ma manière de jeter mon pied gauche brusquement sur le repose pied une fois levé de la pédale d’embrayage. Ma brutalité au volant est aux antipodes de la méthode de Sylvie. En effet, le mot d’ordre pour elle, c’est la douceur.

Les élèves de Sylvie Kachoua sont généralement de grands anxieux et poser les bases d’une conduire sereine est primordial pour leur donner le goût le goût de conduire à nouveau. Hormis ma brutalité au volant, selon elle, ma conduite laisse percevoir un manque flagrant de connaissance sur la voiture. En conséquence, ma façon de conduire n’est pas réellement consciente.

En réalité, j’effectue les différents gestes « parce qu’il le faut » sans trop savoir pourquoi. Ce petit circuit en voiture fut instructif tout en étant placé sous le signe de la convivialité .Sylvie , en bonne professionnelle, sait transmettre son savoir-faire et a su comment me décrisper, ce qui change de la monitrice qui me criait dessus quand j’oubliais de faire un contrôle dans un rétroviseur . J’ai réalisé que je ne suis pas tout à fait prête à prétendre à l’obtention du fameux papier rose mais que ma situation n’est pas désespérée non plus !


                 N.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci d'avoir réagi à cet article ! Votre commentaire s'affichera bientôt sur le blog. Revenez souvent pour voir les réponses à votre commentaire !